La secte wahabi (dite " salafi "): Méthode à l'endoctrinement

Publié le par Salafisme

Bismillaih arRahman arRahim
    
 
La secte wahabi:      
Méthode à l'endoctrinement      
 


1. Objectif  
2. Que signifie le mot "salaf" ?  
3. Que signifie le mot "salafi" ?  
4. Qui sont les "salaf" ?  
5. L'abus d'utilisation du hadith "ne suis-je pas un bon salaf pour toi ?"  
6. cible de la obédience salafi  
7. Méthodologie à l'endoctrinement  
    1.  Conditionnement  
    2. confinement et répétitivité  
 
8. Méthode du « dialogue » wahabi en 2 axes essentiels:  
    8.1. Méthode de la réponse wahabi  
       8.1.1. Par une question: Méthode généralement employée et bien connu dans le monde du sionistes   
       8.1.2. Par l'exemple ou la comparaison  
       8.1.3. Rabattage vers leurs "savants"  
 
   8.2 Recours à l'accusation et au mensonge  
       8.2.1. Jeter le discrédit  
       8.2.2. Ne jamais rien accepter de ce qui est différent d'eux  
       8.2.3. Refus systématique de se remettre en question  
       8.2.4. S'imposer en tant que Professeur  
       8.2.5. Recours à la mise en garde  
 
9. "Wahabi" est une dénomination que eux-même se donnent  
10.  Dieu nous ordonne de nous donner le nom de « Musulman »  
11. La croyance wahabi est distincte et différente de la croyance Islamique.  
12. La subdivision du Tawhid par 3 a pour but de rendre mécréant tous les Musulmans, afin d'être en droit de les tuer et de s'emparer de leurs biens.  
13. Utilisation de hadith isolé (gharib) pour faire la promotion de leur obédience  
14. Leur rejet systématique et l’accusation15. Leurs combats contre le Prophète et son dénigrement16. Calomnie contre les compagnons et les savants de l’Islam
17. Les caractéristiques de la obédience wahabi (comment les reconnaitre)
18.  Islam & politique quand ça les arrange

19.  Question finale :
• Puisque le « minhaj wahabi (salafi) » n’a jamais existé du vivant du Prophète et qu’il n’en a jamais fait partie… Comment ce groupe auquel le Prophète ne fait pas partie peut-il se prétendre comme étant le groupe sauvé ?
• Ni Allah ni le Prophète ne cite clairement, directement, indirectement, ni d’une quelconque manière que ce soit la légitimité de l’existence de cette obédience. Si ce groupe s’estimé « sauvé », pourquoi ni Allah ni le Prophète n’ont clairement pas clairement cité leurs noms afin de lever toute ambigüité ?

20. Retour à l’Islam, à la modestie et aux véritable suivie des compagnons.

-------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------
---------------------------------------------------
-----------------------------------------
--------------------------------
------------------------
----------------
-----
--

1. Objectif:   

Il est très clairement établi que la obédience salafi n'appelle pas à l'adhésion de notre religion qui est l'Islam, mais à l'adhésion de sa obédience. En revanche, cette obédience prend en otage les paroles d'Allah et du Prophète (salla Allahou 3alayhi wa salam).   

Pour ce faire, cette obédience n'a pas le moindre scrupule a profité de la méconnaissance de leurs proies pour leur inculquer de fausses croyances, ou encore de détourner le sens de certains versets ou hadiths.   


2. Que signifie éthymologiquement le mot « salaf » :   

« Salaf » désigne tout fait, acte, geste ou personne qui nous précède dans le temps.  

  
3. Que signifie le mot « salafi » :   

Le mot salafi désigne une personne qui suit.   

Les termes « salaf » et « salafis » ne sont « que » des mots du vocabulaire arabe, ni plus ni moins.    

Les mots utilisés dans le vocabulaire Islamique en la personne du Prophète pour désigner des générations bénies sont qualifiés de « tabi3 » et « tabi3 attabi3ine », littéralement « ceux qui suivent »   

D’autres mots dans le vocabulaire aillant le même sens : « athar » et « athari », qui désigne « la trace » aussi « bien une trace physique » qu’une « trace dans le temps » dans une « étape qui a précédé »  
  

4. Qui sont les « salafs » ?   

Attention, le terme « salafs » ne désigne pas obligatoirement des gens purs et saints.   

Ce mot là, n’est pas apparu à une certaine époque, en réponse à certains mouvements dissidents dans notre religion. Mais il existait bien du temps du Prophète Mouhammad.   

Dans le Coran, à chaque fois que le mot « salaf » a été utilisé par Allah, c’était dans le but de désigner ce qui est :   

·         Les femmes interdites au mariage   

·         ce qui a un rapport avec le diable,   

·         la désobéissance,   

·         le renoncement du Tawhid,   

·         le parti de la mécréance.   

·         Les ennemis d’Allah, du Prophète et des compagnons   

·         L’acquisition de l’usure   

Les preuves par le Coran :   


·        Le terme « salaf » utilisé dans le cadre de l’usure   


الَّذِينَ يَأْكُلُونَ الرِّبَا لاَ يَقُومُونَ إِلاَّ كَمَا يَقُومُ الَّذِي يَتَخَبَّطُهُ الشَّيْطَانُ مِنَ الْمَسِّ ذَلِكَ بِأَنَّهُمْ قَالُواْ إِنَّمَا الْبَيْعُ مِثْلُ الرِّبَا وَأَحَلَّ اللّهُ الْبَيْعَ وَحَرَّمَ الرِّبَا فَمَن جَاءهُ مَوْعِظَةٌ مِّن رَّبِّهِ فَانتَهَىَ فَلَهُ مَا سَلَفَ وَأَمْرُهُ إِلَى اللّهِ وَمَنْ عَادَ فَأُوْلَـئِكَ أَصْحَابُ النَّارِ هُمْ فِيهَا خَالِدُونَ   

2.275. Allatheena ya/kuloona alrriba la yaqoomoona illa kama yaqoomu allathee yatakhabbatuhu alshshaytanu mina almassi thalika bi-annahum qaloo innama albayAAu mithlu alrriba waahalla Allahu albayAAa waharrama alrriba faman jaahu mawAAithatun min rabbihi fa’intaha falahu ma salafa wa amruhu ila Allahi wa man AAada faola-ika as-habu alnnari hum feeha khalidoona  

2.275. Ceux qui pratiquent l’usure se présenteront, le Jour de la Résurrection, comme des aliénés possédés par le démon et ce, pour avoir affirmé que l’usure est une forme de vente, alors que Dieu a permis la vente et a interdit l’usure. Celui qui, instruit par cet avertissement, aura renoncé à cette pratique pourra conserver ses acquis usuraires antérieurs et son cas relèvera du Seigneur, mais les récidivistes seront voués au Feu éternel.  
(Sourate al baqara n°2 / v 275) 




·        Le terme « salaf » utilisé pour désigner les péchés des pires ennemis de l’Islam, qui ont combattu Allah, le Prophète et les compagnons lors de la bataille de Badr. Et qui avait à la tête des « salafs » justement, le diable lui-même :   


قُل لِلَّذِينَ كَفَرُواْ إِن يَنتَهُواْ يُغَفَرْ لَهُم مَّا قَدْ سَلَفَ وَإِنْ يَعُودُواْ فَقَدْ مَضَتْ سُنَّةُ الأَوَّلِينِ

8.38. Qul lillatheena kafaroo in yantahoo yughfar lahum ma qad salafa wa-in yaAAoodoo faqad madat sunnatu al-awwaleena   

8.38. Avertis les infidèles que s’ils mettent fin à leur impiété, leurs fautes passées seront pardonnées, mais que s’ils récidivent, ils n’auront plus qu’à méditer l’exemple des peuples qui les ont précédés.(Sourate al anfal n°8 / v 38) 




·         Le terme « salaf » utilisé dans un cadre d’interdiction d’épouser des femmes bien précises :   


وَلاَ تَنكِحُواْ مَا نَكَحَ آبَاؤُكُم مِّنَ النِّسَاء إِلاَّ مَا قَدْ سَلَفَ إِنَّهُ كَانَ فَاحِشَةً وَمَقْتاً وَسَاء سَبِيلاً

4.22. Wala tankihoo ma nakaha abaokum mina alnnisa-i illa ma qad salafa innahu kana fahishatan wamaqtan wasaa sabeelan   

4.22. Désormais, n’épousez plus les femmes que vos pères ont eues pour épouses. Cette interdiction ne s’applique pas au passé. En fait, une telle pratique constitue un acte abominable, une ignominie et une union odieuse.(sourate An-nissa n°4, v 22) 


حُرِّمَتْ عَلَيْكُمْ أُمَّهَاتُكُمْ وَبَنَاتُكُمْ وَأَخَوَاتُكُمْ وَعَمَّاتُكُمْ وَخَالاَتُكُمْ وَبَنَاتُ الأَخِ وَبَنَاتُ الأُخْتِ وَأُمَّهَاتُكُمُ اللاَّتِي أَرْضَعْنَكُمْ وَأَخَوَاتُكُم مِّنَ الرَّضَاعَةِ وَأُمَّهَاتُ نِسَآئِكُمْ وَرَبَائِبُكُمُ اللاَّتِي فِي حُجُورِكُم مِّن نِّسَآئِكُمُ اللاَّتِي دَخَلْتُم بِهِنَّ فَإِن لَّمْ تَكُونُواْ دَخَلْتُم بِهِنَّ فَلاَ جُنَاحَ عَلَيْكُمْ وَحَلاَئِلُ أَبْنَائِكُمُ الَّذِينَ مِنْ أَصْلاَبِكُمْ وَأَن تَجْمَعُواْ بَيْنَ الأُخْتَيْنِ إَلاَّ مَا قَدْ سَلَفَ إِنَّ اللّهَ كَانَ غَفُوراً رَّحِيماً

4.23. Hurrimat AAalaykum ommahatukum wabanatukum waakhawatukum waAAammatukum wakhalatukum wabanatu al-akhi wabanatu al-okhti waommahatukumu allatee ardaAAnakum waakhawatukum mina alrradaAAati waommahatu nisa-ikum waraba-ibukumu allatee fee hujoorikum min nisa-ikumu allatee dakhaltum bihinna fa-in lam takoonoo dakhaltum bihinna fala junaha AAalaykum wahala-ilu abna-ikumu allatheena min aslabikum waan tajmaAAoo bayna al-okhtayni illa ma qad salafa inna Allaha kana ghafooran raheeman   

4.23. Il vous est interdit d’épouser vos mères, vos filles, vos sœurs, vos tantes paternelles, vos tantes maternelles, les filles de vos frères, les filles de vos sœurs, les nourrices qui vous ont allaités, vos sœurs de lait, vos belles-mères, vos belles-filles, qui sont nées des femmes avec lesquelles vous avez consommé le mariage. Toutefois, il n’y a pas d’interdiction si le mariage avec la mère n’a pas été consommé. Il vous est également interdit d’épouser les femmes de vos propres fils et d’avoir pour épouses deux sœurs en même temps. Cette interdiction ne concerne pas le passé, car Dieu est Clément et Miséricordieux.(sourate an-nissa n°4 / v 23) 


·        Le terme « salaf » utilisé dans le cadre du péché lors de la sacralisation :   


يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ تَقْتُلُواْ الصَّيْدَ وَأَنتُمْ حُرُمٌ وَمَن قَتَلَهُ مِنكُم مُّتَعَمِّداً فَجَزَاء مِّثْلُ مَا قَتَلَ مِنَ النَّعَمِ يَحْكُمُ بِهِ ذَوَا عَدْلٍ مِّنكُمْ هَدْياً بَالِغَ الْكَعْبَةِ أَوْ كَفَّارَةٌ طَعَامُ مَسَاكِينَ أَو عَدْلُ ذَلِكَ صِيَاماً لِّيَذُوقَ وَبَالَ أَمْرِهِ عَفَا اللّهُ عَمَّا سَلَف وَمَنْ عَادَ فَيَنتَقِمُ اللّهُ مِنْهُ وَاللّهُ عَزِيزٌ ذُو انْتِقَامٍ  

5.95. Ya ayyuha allatheena amanoo la taqtuloo alssayda waantum hurumun waman qatalahu minkum mutaAAammidan fajazaon mithlu ma qatala mina alnnaAAami yahkumu bihi thawa AAadlin minkum hadyan baligha alkaAAbati aw kaffaratun taAAamu masakeena aw AAadlu thalika siyaman liyathooqa wabala amrihi AAafa Allahu AAamma salafa wa man AAada fayantaqimu Allahu minhu waAllahu AAazeezun thoo intiqamin 

5.95. ش vous qui croyez ! Ne tuez pas de gibier quand vous êtes en état de sacralisation. Quiconque en tuera volontairement devra envoyer en offrande à la Ka`ba une tête de bétail ayant la même valeur que le gibier tué, selon l’estimation de deux personnes intègres parmi vous. Il peut aussi expier sa faute en nourrissant un nombre déterminé de pauvres ou en endurant un jeûne équivalent, afin d’éprouver le tort qu’il aura commis. Dieu pardonne ce qui appartient au passé, mais Il punit celui qui récidive, car Dieu est Puissant et Implacable quand Il sévit.
(sourate Al Ma’ida n°5 / v 95) 


·        Le terme « salaf » utilisé pour désigner l’engloutissement de Pharaon et de sa suite :   


فَلَمَّا آسَفُونَا انتَقَمْنَا مِنْهُمْ فَأَغْرَقْنَاهُمْ أَجْمَعِينَ


43.55. Falamma asafoona intaqamna minhum faaghraqnahum ajmaAAeena  

43.55. Ayant ainsi provoqué Notre colère, Nous sévîmes contre eux et les engloutîmes tous sous les flots,   


فَجَعَلْنَاهُمْ سَلَفاً وَمَثَلاً لِلْآخِرِينَ

43.56. FajaAAalnahum salafan wamathalan lil-akhireena  
43.56. Faisant d’eux un exemple et une leçon pour les peuples à venir.(sourate Az-Zoukhrouf n°43 / v 55-56) 


Il faut donc bien comprendre que le mot « salaf » n’a pas forcemment une connotation positif dans notre religion. C’est Allah Lui-même… qui en fait l’utilisation.

5. L'abus d'utilisation du hadith "ne suis-je pas un bon salaf pour toi ?"  

Une preuve à travers ce hadith :  

Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) qui a dit à sa fille Fatima : « Quel bon Salaf je suis pour toi. », 
Nous pouvons voir dans ce hadith l'art et la manière de la salafya à induire les gens en erreur. Afin de faire croire que le Prophète salla Allahou 3alayhi wa salam dit lui-même qu'il est salaf [dans le sens où cela l'engage à croire aux prescriptions de cette obédience déviée] 


La vérité sur ce hadith volontairement traduit de manière partielle, est bien évidemment tout autre. Mais le novice qui vient de rentrer dans l'Islam, n'aura pas le reflexe de se rendre compte que tous les mots du hadith sont traduit en français sauf le mot "salaf". Profitant de la bonne foi des nouveaux arrivants en Islam, al firqa al wahabiya (obédience salafi) manipule les cœurs de nos frères et sœurs et les propos faussement attribués au Prophète.  

Le hadith complètement traduit en langue française donne ceci :  

« Ne suis-je pas un bon exemple à prendre pour toi » et non pas « ne suis-je pas un bon ‘salaf’ pour toi »  

La question est de savoir pourquoi cette obédience ne traduit pas ce hadith complètement ? 
Elle joue sur les mots, en profitant de la méconnaissance de nos frères et sœurs. 

Dieu aussi utilise le mot "salaf" dans le Coran… Et cela, les salafis, pour la plupart, ne le savent pas. Rappelons que leur but n'est pas d'apprendre l'Islam, mais les précèptes de la salafya:  

38. Dis a ceux qui ne croient pas que, s'ils cessent, on leur pardonnera ce qui s'est passe. Et s'ils récidivent, (ils seront châtiés) ; a l'exemple de (leurs) SALAFS.  (Sourate le butin n°8, verset n°38)  

Le terme utilisé par Allah pour désigner les pire des mécréants ennemis de l'Islam est bien le terme "salaf". 
Pour ne pas laisser la place au doute et encore moins à leurs tentatives constantes d'explications farfelues, voici la raison de ce verset et son explication (exégèse = tafsir), par l'un des plus grands et éminents savants de l'Islam, à savoir Sheykh Isma'il Ibn Kathir, sommité, pleinement reconnus par la communauté scientifique, qui fait l'objet d'un consensus… 


Ce verset n°38 de la sourate Les butins n°8, a été révélé à l'occasion de la bataille de Badr.  

Donnez le ce verset et vous verrez que subitement, ils vont se mettre à le traduire (ou à essayer de le traduire) et à lui donner un sens, qu'ils n'ont bien évidemment pas pris soin de traduire pour le hadith relatif au Prophète...  

Ceci fait parti de leur stratégie dans la manipulation.

6. Cible de la obédience salafi   

Il est bien évident que la salafya ne peut pas détourner de l'Islam un frère ou une sœur qui connait bien sa religion. D'ailleurs, vous ne trouverez aucun musulman qui connait bien sa religion être "salafi" ou devenir salafi, car cela est dans la contradiction la plus totale avec les enseignements coranique et prophétique. La obédience salafi à défaut de pouvoir détourner de l'Islam les gens de sciences, s'en prend donc essentiellement :   

  • aux convertis   
  • aux jeunes   
  • à nos frères et sœurs qui arrivent dans l'Islam   
  • à nos frères et sœurs qui commencent la prière   
  • à nos frères et sœurs qui ne savent pas lire l'arabe et qui ne le comprennent pas.    

Pour le dernier point, cela ne veut pas dire que les gens qui se sont, malheureusement fais endoctriné par la salafya, qu'ils  comprennent ou connaissent mieux l'arabe, cela veut simplement dire qu'ils exploitent la méconnaissance de nos frères et sœurs qui font partie de leurs cibles.   


7. Méthodologie à l'endoctrinement 

7.1 conditionnement 

L'un des points les plus importants lorsque la obédience salafi opère dans son endoctrinement, c'est la base qui consiste à te situer toi en être inférieur. Inférieur en connaissance et elle (la obédience salafi) en tant qu'en personne de sciences. Toi en tant qu'égaré, et elle en tant que bien guidé, toi en tant qu'élève et elle en tant que professeur, toi dans les rangs et elle sur l'estrade.Quoi qu'il arrive dans tous les cas de figure, la obédience salafi n'est pas là pour t'écouter ou échanger le savoir sur l'Islam.
Son principe qui est un non-dit : 



SOIT TU ES COMME MOI SOIT JE N AI RIEN A APPRENDRE DE TOICeci est un fait avéré. La salafya se prend pour le groupe sauvé, le groupe bien guidé... et toi comme un égaré.  
 
 
Autre base préalable à toutes discussions, c'est le fait d'avoir en préambule toute une série de versets, de hadith, te laissant faire croire, toi qui vient de rentrer dans l'Islam, toi mon frère, ma sœur qui vient de te convertir, toi mon frère ma sœur qui vient de commencer la prière, que ce qu'elle (la obédience salafi) est entrain de te dire (le préambule) va appuyer ses dires.   

Voici quelques préambules préférés de la obédience « salafi » pour mieux te faire avaler par la suite leurs discours :   
   


 "Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au jour dernier. Ce sera bien mieux et d’interprétation meilleure"   S4V59  

Il donne la prédominance à la parole d'Allah et de Son Messager sur toute opinion autre que celle-ci, en conformité avec le verset :   

Traduction relative et approchée : « Ô vous qui avez cru ! Ne devancez pas Allah et Son Messager (dans vos initiatives et vos décisions) et craignez Allah. Allah est Audient et Omniscient " S49 V1    

Le véritable Salafi fait revivre la Sounnah du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui)  dans son adoration et dans son comportement, ce qui fait de lui un étranger parmi les gens comme le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit : « l’Islam a commencé étranger, et il redeviendra étranger comme il a été auparavant, et « Touba » pour ces étrangers » 

Et dans une autre version : « Touba pour ceux qui purifient et corrigent ce que les gens ont corrompu de ma Sounnah.»  "Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce sont eux qui réussiront."  S3V104    

 L'imam el Boukhari a dit:« La science précède  la parole et l'action. »  


Vous noterez par vous-même, que n'importe quelle obédience peut tenir exactement le même préambule, mais qu'absolument rien du tout, cela ne peut autoriser la obédience salafi que manipuler les versets coraniques et les hadiths comme elle le fait, ne lui donne pas l'acquisition de ceux-ci.

7.2 Confinement et répétitivité. 

Comme chacun le sait bien, pour mieux endoctriner une personne, il faut l'isoler, le couper des autres. C'est la méthode de la obédience salafi, usant ainsi de la faiblesse humaine, toujours en manipulant les cœurs et les têtes.    

Ainsi tu entendras sans arrêt toujours les mêmes noms de ce qu'ils qualifient de "savants", tel que: benbaz, albani, mouqbil, othaymine, ect… 


Ils les grandissent à l'excès, en les qualifiant de "sheykh 3asrouna" (le sheykh de notre époque), généralement pour désigner "albani" ou ben baz, ou encore "sheykh al hadith" (le grand sheykh du hadith). Cela va parfois jusqu'à la limite de l'adoration. 


En revanche, lorsque la obédience salafi cite le Prophète (3alayhi salat wa afdhal assalam), tu ne trouveras quasiment jamais de salat sur lui. 


Ni d'ailleurs aucune forme de reconnaissance sur les rapporteurs des hadiths, et très certainement encore moins sur Allah.    

Si cela relève en apparence du détail, il n'en est pas du tout un, car cela permet de voir et de mieux percevoir comment cette obédience n'appelle pas à l'Islam mais tend à tout ramener vers elle. 


C'est la raison, en discutant avec eux, ils vous confineront toujours à ses quelques noms, en mettant de côté les dizaines de millions de savants de l'Islam.    

Tout ce qui n'est pas reconnue par la salafya n'est pas bon.     

Ceci est le principe de base de cette obédience. Toujours refuser et nier en bloc la réalité de l'Islam.Ainsi vous pouvez leurs citer bon nombre de savants de l'Islam, tant que ce n'est pas dans la conformité de leurs principes, cela sera rejeté en bloc.   


Comme par exemple, Sheykh Salah adDine Al Ayyoubi (Saladin), très célèbre et très grand personnage de l'Islam, libérateur de Jérusalem et fervent adorateur de Dieu. Mais le cas de son rejet par la salafya, est un parmi les autres, on peut citer également, de très grands savants de l'Islam, tel que Sheykh Abou Hamid Al Ghazali, etc… 


Ainsi, lorsque vous citerez un seul savant qui n'est pas dans leur liste, vous aurez immédiatement à faire à un mur. Il (le savant) sera taxé, sans le moindre scrupule, ni aucune pudeur, sans même le moindre grain d'objectivité (comment celui qui est aveuglé et possédé par une obédience peut-il être objectif ?) 


Et là, vous aurez à faire à toutes une batterie de copier-coller mensonger, sans aucuns fondements. Cette obédience manipule au point de forger dans le cœur du salafi, une certitude, que lui-même n'a jamais vu ni lui de ses propres yeux, dans ce qu'ils accusent. 


Voici un verset généralement employé, pour contre argumenter :    

103. Dis : "Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres ? 104. Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien. (S18.v103.104) 


Le fait que la salafya puisse répondre par ce verset, ne constitue bien évidemment en rien une preuve. Mais bien évidemment une évidence même à toujours répondre à côté de ce qui est demandé.Ce qui est demandé ici, c'est d'apporter les écris remis en cause, et non pas de copier-coller sans aucune certitude sur l'origine des textes.

8. Méthode du « dialogue » wahabi en 2 axes essentiels:   

N'étant jamais en mesure d'argumenter par le Coran et la Sunna, ce que tout le monde peut attester ici. Voici de la manière dont ils opèrent pour essayer de se sortir d'une situation à laquelle ils ne peuvent avoir de réponse à la lumière du Coran et de la Sunna.   

Lorsque leur ai posé une question, voici de la manière dont ils répondent stratégiquement:   

8.1 Méthode de la réponse wahabi   

8.1.1. Par une question: Méthode généralement bien connu dans le monde des sionistes (donc du coup, toi qui est venu pour obtenir une réponse, tu te retrouves dans l'obligation de te justifier sur ta question, auquel justement tu aurais souhaité avoir une réponse.   

Le fait que tu ne puisses pas répondre à sa question. Va sûrement lui faire croire qu'il est supérieur à toi en sciences. N'hésites donc surtout pas à lui rappeler que tu ne passeras pas à autre chose, avant d'avoir obtenu réponse sur la question que tu as posée en 1er. Après cela uniquement, tu passeras à la question suivante.   

Nb: Ils sont spécialisés dans le détournement du sujet et de l'esquive.   

8.1.2. Par l'exemple ou la comparaison: Dans ce domaine, ils excellent comme personne. A défaut de pouvoir argumenter véritablement sur des fondations Coranique et Prophètique, ils optent pour la méthode du diable, qui est celle de l'utilisation de la comparaison.  
Nb: chaytane a été le 1er à utiliser la méthode de la comparaison dans le discours pour faire dévier les gens du droit chemin de l'Islam.


8.1.3. Rabattage vers leurs "savants": Le recours à des versets du Coran complètement en marge de la discussion, du type  :
"Demandez aux gens de sciences si vous ne savez pas". Ce verset qui est manipulé, n'a qu'un seul objectif --> Vous rabattre non pas vers les savants de l'Islam, mais uniquement vers les savants de leur mouvance wahabi. Plus clairement, ils ne se cautionnent et ne s'acceptent qu’entre eux. Sans pour autant d'ailleurs, que vous ne puissiez retrouver dans les discours de leurs "savants" la moindre trace de parole de Dieu ou du Prophète, mais uniquement des montages assez flou de discussions vide de toute argumentation recevable.   

Autre hadith manipulé pour vous faire suivre leur obédience :   

Ibn Abbas rapporte : On demanda :Ô Messager d'Allah, quel est le meilleur de ceux qu'on fréquente ? 
Le Prophète Qssl a dit :Celui dont la vue vous rappelle Allah, dont la parole rajoute à votre savoir et dont l'oeuvre vous fait évoquer l'autre vie.

Le prophète d'Allah que la grâce et le salut d'Allah soit sur lui a dit :
"Certes les savants sont les héritiers des prophètes. Les prophètes n'ont pas laissé comme héritage un dinar ou un dirham. Leur héritage est le savoir. Celui qui le prend aura pris un bien abondant."

"Dieu ne fait pas disparaitre la science en l'arrachant directement aux hommes, mais il la fera disparaitre en recueillant les âmes des savants. D'ailleurs quand il y en aura plus, les gens choisiront des chefs ignorants. Quand ces derniers seront interrogés, ils avanceront des réponses se basant sur aucune science et ainsi ils égareront et s'égareront."

"L'exemple des savants sur terre est semblable aux étoiles dans le ciel, elles guident dans les ténèbres de la terre et de la mer, si elles disparaissaient,ceux qui recherchent la guidée s'égareraient."

"Luqman dit à son fils :
Ô mon enfant, je te recommande de fréquenter les savants et d'écouter les paroles des sages parce que Allah revivifie le cœur mort par la lumière de la sagesse tout comme il revivifie la terre aride par la pluie abondante."


A retenir: Tout ce qui n'est pas dit et fait comme eux, est entièrement rejeté en bloc sans la moindre condition à négocié.

Obtenir OBLIGATOIREMENT une réponse par le CORAN et la SUNNA à votre question,

Résumé:  

  • Ne jamais tomber dans le piège de passer à une autre question tant que vous n'avez pas obtenu vous réponse à la question que vous avez posé en premier.
  • Ne jamais accepté qu’ils vous répondent par des questions.
  • Ne jamais accepté qu'ils vous répondent par des exemples
  • Ne jamais accepté qu'ils vous répondent en utilisant leurs "savants". Mais UNIQUEMENT les savants de l'Islam qui font l'object d'un consensus par les savants de l'Islam et non pas par les savants de leur obédience (et là, croyez moi, vous allez risquer d'attendre TRES longtemps).
  • Acceptez une seule et UNIQUE réponse > Le Coran et la Sunna. Ne sortez JAMAIS de cela.

8.2 Recours à l'accusation et au mensonge: 

Après avoir utilisé, tous les moyens, et toutes les méthodes pour essayer de te rabattre vers leur obédience. Le visage du wahabisme, se monte au grand jour.    

Les sourires de circonstances obligatoires pour pouvoir tenter d’amadouer la personne visée, n’aillant pu faire leur faire. Ils passent donc à l’étape supérieure.    

8.1.1.  Jeter le discrédit: en lançant une étiquette à connotation "dévalorisante et stigmatisante". L'objectif étant immédiatement de ternir et salir la personne publiquement, en faisant une mise en garde contre lui. Même si pour cela, la technique de la médisance, de la tromperie et de la calomnie doit être employée.Peu importe s’ils ne te connaissent pas, il faut immédiatement te salir, de telle sorte que tu dois te retrouver dans la peau de celui qui doit se justifier.Exemple:  


·       Tu es habaches, takfiris, soufis, ect    

Si tu leur dis "Que tu n'appartiens à rien de tout cela".    

Ils te répondront:     

·       Tu as une croyance de habache, de takfiri, ect    


8.2.2. Ne jamais rien accepter de ce qui est différent d'eux:Peu importance ce que tu peux dire, ou ce que tu veux dire. La obédience Wahabi (qui se porte la dénomination connue de "salafi") a dans son esprit raison. Même si, et tout le monde peut le constater, juste des accusations et des mensonges en guise d'argumentation. Pas la moindre trace de Coran et de Sunna, pour argumenter leurs allégations.



8.2.3  Refus systématique de se remettre en question: Jamais la mouvance wahabi n'accepte le dialogue dans le but d’écouter son vis-à-vis. Son discours est très clair Quand au fait de leur demander de bien vouloir se remettre en cause, c’est quelque chose pour laquelle, la obédience n’a pas été conçue.    


8.2.4. S'imposer en tant que Professeur: Et toi en tant qu'élève. : Il s’impose comme professeur qui n’a absolument rien à apprendre de toi. Et toi comme « simple cerveau » à remplir d’information pour la cause wahabi, toujours sous couvert de l’étiquette « de l’attachement au Coran et à la Sunna, selon la compréhension des pieux prédécesseurs ».   


8.2.5. Recours à la mise en garde:     
En cas de non-soumission à leur dictature. Cela non pas, dans le but de rejeter pour rejeter, ou alors parce que la personne de cette obédience viendrait à toi avec un discours agressif. Mais uniquement, après avoir bien discerné que leurs pratiques sont des choses qui n'ont jamais eu cours dans notre religion.Aussi bien concernant la croyance en Islam, jusqu'à la fatwa rendant quasi-mécréant quiconque ne boycottent pas les produits de la haine (américano-sioniste). C'est la méthode finale utilisée par cette obédience. Sans pour avoir pu, du début jusqu'à la fin de la conversation, n'avoir pu répondre à la 1ère question. Que chacun fasse le test, vous le constaterez par vous-même. 


Pour ce faire, cette obédience n'a pas le moindre scrupule a profité de la méconnaissance de leurs proies pour leur inculquer de fausses croyances, ou encore de détourner le sens de certains versets ou hadiths.    
Les preuves ont été données plus haut, à travers les manipulations qu'ils font concernant les versets du Coran et/ou les hadiths.

9. Les wahabites se donnent eux-mêmes le nom de « wahabi »   

Très souvent, la 1ère réponse que donne les adeptes de la obédience wahabi, lorsque vous les qualifiés de "wahabi", c'est de vous répondre:   

"Ce sont les ennemis de la Sunna qui nous donne ce mot là, nous nous suivons le Coran et la Sunna, sur la voie des "salaf assalih" (voir n°5 pour le terme "salaf")".   

Cette phrase en elle-même suffit à faire dégager 2 points:   

- Combien ils sont ignorants du contenu de la obédience à laquelle ils appartiennent   

- Combien ils sont aveuglés par ce qu'ils suivent.   


Comment démontrer qu'ils ne veulent pas suivre l'Islam mais uniquement leur obédience ?   

De cette manière:   

Puisqu'ils disent que celui qui les appelent "wahabi" (faites le test):   

- est un ennemi de la Sunna   

- ce sont les gens de l'innovation (ahlul bid3a)   

- ce sont les colons anglais qui ont instaurés ce terme pour diviser les musulmans lors de l'époque colonialiste   


Demandez leur bien s'ils sont sûr de ce qu'ils disent. Ils vous assureront par tous les moyens que cette appelation n'est que l'oeuvre du diable, du mal, de l'ignorance, que celui qui dit cela est un égaré, est un ennemi de l'Islam.   

Puis seulement ensuite, amenez leur la preuve, que c'est bien les "savants" de la obédience salafi qui se prénomment eux-mêmes "wahabi".   


Là, vous entendrez le plus grand silence... Juste un court moment, parcequ'ils vous demanderont les sources, puis les preuves, puis l'original...   


Voici, les preuves, voici les sources, voici les références et voici les originaux:   

Ibn baz a dit :  
بل عقيدة الوهابية: هي التمسك بكتاب الله وسنة رسوله صلى الله عليه وسلم
Mais la croyance wahabite c 'est de s'accrocher au livre de Dieu et de la Sunna du Prophète.
، والسير على هديه،
Et de marche selon sa guidance

وهدي خلفائه الراشدين
Et la guidance de ses quatre Khalife " bien guidé"

، والتابعين لهم بإحسان
Et ceux qui les suivent dans le bien

، وما كان عليه السلف الصالح،
Et sur le quel était les prédécesseur bien guidé

وأئمة الدين والهدى،
Et les imam de la religion et bien guidé


Dans une autre fetwa il a dit aussi

وليست الوهابية مذهبا خامسا
Le wahabisme n 'est pas une 5ème école « madh hab »

كما يزعمه الجاهلون
Comme le prétendent les ignorants

والمغرضون،
 Et les calamiteux

وإنما هي دعوة إلى العقيدة السلفية
Mais c est un appelle à la croyance salafite

وتجديد لما درس من معالم الإسلام
Et un renouveau de se qui a été démolie des grandeurs de l 'islam

والتوحيد في الجزيرة العربية كما سلف
Et du tawhid de la péninsule d'arabie comme il a été dit.


والوهابية ليست طريقة أو مذهباً ، وإنما كانت دعوة للتوحيد ، وتجديد ما اندثر من معالم الدين ، والواجب عليك أيها السائل أن تحذر من الذين حذَّروك منهم لأنهم يحذرونك من اتِّباع الحق وسلف الأمة ، وإطلاق كلمة الوهابيين على من تمسك بالعقيدة الصحيحة ، والتحذير منهم إنما هي طريق الجاهلين والمغرضين ، نسأل الله العافية .

انظر فتاوى الشيخ ابن باز رحمه الله 3/1306


« Al wahabiya » (texto c'est la dénomination faite par Sheykh Ben baz lui-même) n'est pas une voie (tariqa) ni une école (madh hab), mais c'est une prêche à l'unicité et un renouveau [...]
(Fatwa du Sheykh Ben baz 1306/3)

Une fois la fatwa sous les yeux... vous verrez par vous-même, cette surprenante manière à tourner immédiatement un volteface.   

Ils vont essayer de vous expliquer une fatwa, dont ils viennent de prendre connaissance à l'instant, en vous assurant que nous, ben baz n'a pas voulu dire ça même s'il la dit...  
A ce moment précis, rappelez lui que... c'est bien lui à l'instant précis qui qualifiait de:
  • égaré   
  • gens de l'innovation (ahlul bid3a)   
  • ennemis de la sunna, ect  


Toute personne qui oserait dire cela.   

Et c'est à ce moment précis, que vous allez constater par vous-même, que cette obédience là, formate les cerveaux et les coeurs.   

Qu'ils ne cherchent pas à apprendre l'Islam et à suivre l'Islam, mais uniquement à suivre leur voie wahabi... En pretextant suivre le Coran et la Sunna.  

Publié dans URGENT LIRE EN PREMIER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

injustice 01/01/2012 13:46

salam alaykoum,
j ai lu pas mal d article sur votre blog et vous y mentez beaucoup au sujet des ahl sounna. De toute facon je sais que mon commentaire servira a rien mais bon je trouve bizarre de parler d islam de
sounna de salaf salih mais de defendre a la fois ashari soufi et chite vu que les trois ont des croyances differentes. defendre les 3 reviendra à dire qu il y a plusieurs islam.
l invocation est une adoration comme l a dit notre prophete a3li wa salam, donc invoquer autre qu Allah signifie porter un acte d adoration à autre qu Allah ce qui est du shirk. c est d ailleur ce
que faisait les mushrikin autant du prophete. les Ashari ont renié des attributs qu Allah s est donné et que le prophete a3li wa salam Lui a donné donc qui est tu pour les interpreter ou qui sont
tes savants pour les interpreter. ensuite le fait qu Allah est elever au dessus du trone est claire dans le coran Allah a3la l arsh istawa, le hadith du prophete a3li wa salam avec l esclave qui
lui repond à ou est Allah elle lui repond au dessu des cieux, le fait qu Allah dit "nous avons fait descendre sur vous....." dans de nombreux versets, donc Allah dit descendre donc il est en haut
nous en bas, le fait qu Allah subhana wa ta3ala dit que nos du3a monte vers lui etc etc.

n etudie pas en fonction de ce que tu veux mais etudie les textes, les preuves,etudie les hadiths du prophete sans interpretation exagerer. n enleve pas a Allah des choses qu Il s est donné.
dernier point, il est etrange comment on entend toujours les autre parti de l islam s entendre quand il s agit de critiquer le minhaj salafi, ahl sounnati wa jama3a. Pour ça ils savent faire ashari
soufi tablighi takfiri chite abbache vous vous mettez tous d accord pour critiquer ahl sounna pourtant vos croyance sont differentes. SubhanaLLAH jamais j ai entendu un ashari, un hijuani tablighi
ou autre critiquer la croyance chiite pourtant les rawafides insulte aisha, les compagnons, les sunnites d iran aller voir comment ils sont traité. jamais j ai vu un quelconque de ces groupes
condamner le polytheisme qu il y a dans les pays muslim, on ne les voit pas mais pour critiquer les savants du minhaj salafi ils sont uni. Il faut m expliquer il y a plusieurs voie qui ramene au
paradis? si tu me reponds oui c est que tu rends Allah et notre prophete comme menteur, si tu reponds non bah reflechi a comment tout cela se mettent d accord pour critiquer le meme groupe alors qu
il ne critique pas leur croyance entre eux, ils sont virulant toujours contre les memes. SubhanaLLAH ils critiquent et s attaquent au meme groupe que les mecreants attaque le minhaj salafi c est
pas pour rien. qu Allah guide la oumma sur le Coran, la sunna du prophete et des califes bien guidé avec la comprehension des compagnons et des tabi3in

Makhlouka 17/07/2009 23:32

Salam alekom,jazakALLAH khaïr pour ces informations tres importantes,jai justement eu 1 ebauche de discussion avec 1 soeur salafya,et dommage que je n'avais pas lu ca avant.Il y'a aussi le fait que toute personne qui les contredit avec preuves est considérée comme "polemiqueur"a eviter,donc pas de risque de changer d'avis puisqu'ils n'ecoutent que leurs savants. 1autre chose tres grave est qu'ils remettent en cause le taqlid/suivi d1 des 4 ecoles juridiques alors que tous les grands savants apres la 3eme generation etaient unanimes pour le rendre obligatoire a un non savant,ils mettent les debutants au niveau des grands savants en leur laissant la liberté de pratiquer l'ijtihad,ca fait que 200ans qu'ils ont changé cette regle,et toute chose nouvelle est?je vous laisse finir,c'est la fin des temps,"les gens mettront a leur tete des ignorants qui seront eux memes égarés et egareront les autres"