Ibn Baz : Allégence aux autorités désobéissantes à Dieu

Publié le par Salafisme

Bismillaih arRahman arRahim   
Ibn Baz : Allégence aux autorités désobéissantes à Dieu
  
"Le Musulman n'a pas le droit de se révolter, même s’il voit une mécréance claire"

 
Ibn Baz dit :  
« Il ne fait pas partie de la voie des ancêtres de dévoiler au grand publique le mal des dirigeants, et de mentionner cela sur le Minbar. » Majmoû‘ Al Fatâwâ Volume 9 page 210

Pour ceux qui se révolteraient contre la corruption : « Cette méthode n’est pas acceptée par la loi islamique, car elle s’oppose aux textes ordonnant d’écouter et d’obéir aux gouvernements dans le bien. »
Majmoû‘ Al Fatâwâ volume 9 page 213

Ainsi pour mieux se confondre, il dit:

« Il est obligatoire d’obéir et d’écouter le gouverneur dans le bien, ainsi qu’aux savants. Et il n’est pas permis de se révolter contre le gouvernement à moins que ceux qui se révoltent aient repérer une mécréance claire prouvée par Allah, et qu’ils soient capable de se révoltercontre lui, que cela soit bénéfique aux musulmans, et qu’ils puissent faire cesser l’injustice et établir un état pieux. Mais s’ils n’en sont pas capables, alors ils n’ont pas le droit de se révolter, même s’ils voyaient une mécréance claire. »
Majmoû‘ Al Fatâwâ Volume 7 page 123

Source:
Majmoû‘ Al Fatâwâ Volume 9 page 210
Majmoû‘ Al Fatâwâ volume 9 page 213
Majmoû‘ Al Fatâwâ Volume 7 page 123

http://salafi.xooit.com/index.php.xooit.fr/t52-Allegence-aux-autorites-desobeissantes-a-Dieu.htm

Publié dans Ibn Baz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article